Vous externalisez votre consolidation : Pensez à AC&S !

Vous vous trouvez peut-être dans l’une de ces trois situations :

–          Vous n’avez pas encore fait le choix de votre partenaire,

–          Les livrables ne sont pas adaptés au pilotage de votre groupe,

–          Ou que vous n’êtes pas satisfait de votre partenaire actuel,

Alors il est temps de consulter.

Mais, pourquoi AC&S ne serait pas votre partenaire !

AC&S c’est :

–       une équipe d’experts (+ de 15 ans d’expérience)  ayant la double expérience (cabinet & entreprise)

–       des processus de clôture appropriés à chacun, répondant à vos contraintes normatives (IFRS, US, French GAAP)

–       un paramétrage personnalisable, adaptable à vos contraintes métiers et de délai

Et…

…. un tarif très compétitif construit en tenant compte de votre taille, de vos délais, en un mot de vos besoins.

Pour nous,

La consolidation même externalisée doit être aussi VOTRE outil de pilotage de la performance.

Alors n’hésitez plus contactez-nous : info@ac-s.fr

Les groupes suivants font confiance à AC&S en cette année 2017

 

Société BELEIVEDIGITAL.

Mission de choix d’outil, dans le cadre de l’internalisation de sa consolidation (rédaction du cahier des charges & choix de l’intégrateur)

 

Société ANTARGAZ (UGI).

Mission longue durée d’assistance à la production des comptes consolidés selon les normes US Gaap

 

 

Société VOLTALIA

Groupe international qui après nous avoir  fait confiance en tant que AMOA pour son projet d’internalisation de son outil de consolidation (implémentation de l’outil HFM et PBCS), a renouvelé sa confiance en demandant notre assistance à la production de ses comptes consolidés semestriels (Normes IFRS) ainsi que pour une mission plus large concernant l’accompagnement du département comptabilité -consolidation Groupe dans son organisation et son optimisation.

 

Merci à vous toutes et tous d’avoir choisi AC&S comme partenaire.

 

info@ac-s.fr

Comment une simple élimination intragroupe peut donner une interprétation fausse d’un reporting !

Quand nous cherchons la réponse à la question « Pourquoi consolide-t-on ? », un grand nombre de groupes de taille moyenne l’assimile plus à une contrainte réglementaire, à un exercice de style qu’à un outil de pilotage.

Avec cet article je souhaiterais juste vous montrer qu’à travers le retraitement des intragroupes (selon 3 méthodes), l’analyse de ces même contributifs (le contributif du compte de résultat en l’occurrence ici) génère des interprétations différentes et donc des choix stratégiques différents.

Mais pour commencer donnons une définition du contributif. C’est l’étude, de façon isolée, des contributeurs qui peuvent être, une entité, une Business Unit, une activité,… au sein d’un groupe afin d’en analyser sa performance économique, ainsi que sa dépendance ou indépendance vis-à-vis de ce même groupe.
Afin d’y arriver le contributif doit être :
– « Nettoyé » de toutes les transactions intra-groupe ;
– « Impacté » des écritures d’homogénéisation et de retraitement de consolidation.

A ce stade nous n’avons fait que la moitié du chemin. La pertinence de l’analyse de ce contributif va dépendre maintenant de :
– Comment vous avez « nettoyé » les transactions intra-groupe ;
– Comment vous avez « présenté » votre compte résultat après l’élimination de ces mêmes intragroupes.

« Nettoyer » ne veut pas dire simplement éliminer les transactions entre un vendeur et un acheteur, comme nous pouvons l’apprendre et l’observer, mais c’est aussi transférer la charge initiale (charge hors groupe) se trouvant chez le contributeur A, charges qui lui a permis de vendre à un contributeur B un produit que ce même contributeur B a finalement vendu avec ou sans transformation à un client hors groupe.

« Présenter » veut dire positionner de façon pertinente les comptes techniques permettant de réaliser les éliminations intragroupes. Si ces comptes techniques sont mal positionnés vous aurez uniquement un EBITDA social amélioré des écritures d’homogénéisations et de retraitements.
En synthèse je vous propose un schéma plus parlant que de long discours.

Contributif

Si vous aviez un choix stratégique à faire entre A et B, sans tenir compte des autres éléments externes, en fonction des 3 présentations auriez-vous la même prise de décision ?
En conclusion, la consolidation n’a donc pas uniquement comme objectif un compte de résultat, un bilan, un TFT et des annexes Groupe, mais doit être un de vos outils d’analyse de la performance et des objectifs pour chacun de vos contributeurs.

Pour sa mise en œuvre nous restons à votre disposition…

Jean-Marie PHILIPS
Fondateur de la société AC&S
www.ac-s.fr

IFRS16 – Pile ou Face

Cet article n’est pas dédié uniquement aux groupes produisant leur compte consolidé en IFRS alors bonne lecture….
Face : une amélioration de votre EBITDA, une augmentation de vos actifs incorporels
Pile : une augmentation de votre dette, des coûts induits pouvant être significatif, une nouvelle communication avec vos partenaires…
A partir du 1er janvier 2019 (mais avec un N-1 comparable) nous allons vivre une vraie révolution dans la lecture de nos comptes consolidés. Que vos contributeurs achètent, fassent du crédit-bail ou de la location simple, la norme IFRS16 va enfin vous permettre d’avoir une comparabilité pertinente de vos contributifs.
Mais que favorise ou cache la mise en œuvre de cette norme ?
Pour vous les « non IFRS » : ne pas appliquer cette norme c’est peut-être passer à côté de l’optimisation de votre EBITDA, d’une nouvelle lecture de votre P&L, du bilan, d’avoir une nouvelle communication plus pertinente vis-à-vis de vos concurrents, de vos partenaires, de vos banquiers…..
Pour vous les « IFRS » : Avez-vous étudié la face cachée de l’iceberg : nouveau système d’information, nouveau métier peut être à créer ! impacts sur vos covenants, sur l’analyse de la performance….
Fort de son expérience, la société AC&S, vous propose de vous accompagner à travers une démarche pragmatique pour appréhender au mieux cette norme, et vous aidez à sa mise en œuvre pour :
1. Analyser votre poste location
2. Analyser chaque contrat afin de déterminer s’ils rentrent ou non dans le cadre de la norme
3. Aider sur le choix d’un outil pour gérer la base de données et la vie de ces contrats
4. Présenter les impacts d’IAS16 sur le pilotage de la performance et sur votre communication externe
N’hésitez pas à nous contacter !
www.ac-s.fr
@ : info@ac-s.fr

Petit rappel pour la production de vos comptes consolidés 2016 – Mali Technique

Mali technique (Comptes sociaux) :
a. Obligation d’affecter comptablement le mali technique de fusion
b. Obligation d’affecter les malis existant au 1er janvier 2016
c. Obligation de rattacher le mali à son sous-jacent. Seul la quote-part résiduelle est affectée à la rubrique « Fonds Commercial » et par conséquent nous devons respecter le principe évoqué au point “fonds de commerce”

Petit rappel pour la production de vos comptes consolidés 2016 : Fonds de commerce

Modification de la gestion de la comptabilisation du fonds de commerce (comptes sociaux)
Par principe votre fonds de commerce n’est pas amortissable sauf si vous réfutez et/ ou si vous êtes une petite société, dans ce cas vous pouvez opter pour un amortissement sur 10 ans. Cependant à compter de 2016 vous avez l’obligation de faire un test de dépréciation afin de vous assurer qu’il existe ou non un indice de perte de valeur.
Attention la dépréciation ne pourra pas être reprise.

Impact loi de finance sur vos analyses : Autres informations

1. Autre bonne nouvelle, la TVA sur l’essence va devenir progressivement déductible. Une bonne nouvelle pour notre EBITDA et pour le cash

2. La Mauvaise nouvelle, l’amortissement des logiciels sur 12 mois, c’est fini à compter des mises en service au 1er janvier 2017. Pour les logiciels encours d’amortissement pas de changement

Impact loi de finance sur vos analyses : le taux du CICE est revu à la hausse

Bonne nouvelle, le taux du CICE est revu à la hausse pour les salaires versés à compter du 1er janvier 2017.
Le taux passe de 6% à 7%.
Cette évolution a un impact sur vos analyses : reporting N vs budget N ou vs N-1.
N’attendez plus pour vous lancer dans vos reforcast et proforma N-1 afin d’avoir une analyse pertinente sur la performance de chacun de vos contributeurs et de votre groupe.

Impact nouveau Taux d’I.S. sur la production des comptes consolidés

Durant les 3 prochaines années et selon la loi de finances 2017, les entreprises (PME, ETI & grandes entreprises) vont voir évoluer leur taux d’impôt sur les sociétés. Cette évolution sera d’autant plus complexe à suivre que vos filiales ont des chiffres d’affaires hétérogènes.
Prêter une attention particulière à cette évolution qui va avoir un impact significatif sur le calcul de vos impôts différés temporaires.
C’est pour cette raison que pendant cette période de transition il est important de mettre en place un échéancier de vos impôts différés.
Pour en savoir plus et mettre en place une organisation adaptée, nous sommes à votre disposition.